Scènes

Chanteuse certes, mais également passionnée de danse (contemporaine, classique, jazz, afrojazz…) et de théâtre, elle croise les arts sur scène, que ce soit dans le cadre de l’opéra (rôles chanté/dansé), du théâtre (chanteuse/danseuse/comédienne/flûtiste), de la danse (chanteuse/improvisatrice), du mime, de la marionnette…

Quelques projets

  • Le Bigraphe, duo pour soprano lyrique et batterie, avec Thibault Perriard. Travail hybride entre performance, théâtre et musique, à la croisée de plusieurs esthétiques musicales (classique, contemporain, jazz, improvisation, écriture, chanson)
  • Seven Stones, d’Ondrej Adamek, mise en scène par le chorégraphe Eric Oberdorff, pour 4 solistes et 12 choristes, a capella, s’accompagnant eux-mêmes d’instruments réels ou inventés. Rôle: The Maid (dansé/chanté). Création festival d’Aix en Provence 2018.
  • «Orfeo/je suis mort en Arcadie», d’après l’Orfeo de Monteverdi, rôle de la Messagère, mise en scène Samuel Achache et Jeanne Candel (chanteuse/flûtiste/comédienne)
  • «Le Crocodile trompeur/Didon et Enée», rôle de Didon créé par Judith Chemla, mise en scène Samuel Achache et Jeanne Candel
  • «Une Flûte Enchantée», Peter Brook, Marie-Hélène Estienne et Franck Krawczyk pour sept chanteurs, deux comédiens et un pianiste. Rôles de Pamina et Papagena (lien Bouffes du Nord)
  • «Peer Gynt», Ibsen – chanteuse/danseuse/comédienne/flûtiste, mise en scène Irina Brook, Festival de Salzburg (lien archive Salzburg)
  • «Le Concert d’Orphée», spectacle de l’Ensemble Carpe Diem, Jean-Pierre Arnaud. Chorégraphie Anne Martin. chanteuse/danseuse.
  • «Pierrot Lunaire», Schönberg – Mise en scène Sarah Bahr. (lien trailer)
  • «La Boite à joujoux», spectacle de l’Ensemble Carpe Diem – chanteuse/marionnettiste. Musique de Moussorgsky, Debussy et Berlioz.

  

Elle a chanté également les rôles de:

Eurydice (Eurydice-Une expérience du noir, Kourliandski, m.s. A. Gindt, avec Dominique Mercy dans le rôle d’Orphée); Lucette (Yes!, Yvain, m.s. Vladislav Galard et Bogdan Hatisi) avec les Brigands; la Femme de peine (La Métamorphose, Michaël Levinas, m.s. Nieto) avec l’ensemble Le Balcon; Despina (Cosi fan tutte, Mozart, m.s. Zoltàn Csekö), Tatiana (Eugène Onéguine, Tchaïkovski, m.s. André Fornier), Nanetta (Falstaff, Verdi, m.s. Laurent Prat) et Pamina (Die Zauberflöte, Mozart, m.s. Michaël Maïno, Festival Saoû Chante Mozart) avec l’Ensemble Carpe Diem (Jean-Pierre Arnaud) ; Isella (Die Verschworenen, Schubert, m.s. Jean Lacornerie, Opéra de Saint-Etienne, Théâtre de la Renaissance Oullins) avec Les Solistes de Lyon- Bernard Tétu ; Maguelonne (Cendrillon, Viardot, m.s. François Jacquet, Opéra de Saint Etienne); la Première Grâce (Ercole Amante, Cavalli, dir. Gabriel Garrido, m.s. Pierre Kuentz) à l’Académie Baroque Européenne d’Ambronay ; la Deuxième Servante (L’Amour masqué, Messager, m.s. Ruth Orthmann) et Fortuna (Le Couronnement de Poppée, Monteverdi, m.s. Jose Miguel Arzuaga) au CNSMDL.